Un prix Nobel de la paix à Saint-Malo et à Lannion


Un prix Nobel de la paix à Saint-Malo et à Lannion


Un prix Nobel de la paix

à Saint-Malo le 11 décembre et à Lannion 12 décembre



Conférence de Dominique Lalanne Président de l’association « Abolition des Armes Nucléaires »

qui est elle-même adhérente de ICAN France

Dominique-Lalanne-SDominique Lalanne   Physicien nucléaire, Directeur de recherche au CNRS, retraité

co-président du collectif Abolition des armes nucléaires-Maison de Vigilance

En octobre dernier, le prix Nobel de la paix 2017 a été attribué, à Oslo, à la « Campagne internationale pour abolir les armes nucléaires  « ICAN-International Campaign to Abolish Nuclear weapons » pour sa lutte pour l’interdiction et l’élimination des armes nucléaires,  au même titre que les armes biologiques, les armes chimiques ou les mines antipersonnel qui ont déjà été interdites.

*

Conférence à Saint-Malo le 11 décembre à 20 heures 30

à la mairie annexe de Paramé, place Georges Coudray, entrée gratuite

*

Conférence à Lannion le 12 décembre à 20 heures 30
amphithéâtre de l’Espace Ste-Anne, 2 Rue de Kerampont, entrée gratuite

*

Comme le souligne  Dominique Lalanne, le porte-parole d’ICAN France :

« Ce prix Nobel est une consécration, mais c’est aussi un début, Au niveau mondial, les deux tiers des pays sont favorables à l’élimination des armes nucléaires.
On espère passer au niveau supérieur surtout pour que les pays nucléaires acceptent de débattre »


2017-Nobel-Peace-Prize« C’est avec une immense joie que ICAN accepte ce grand honneur d’être récompensée par ce prix Nobel de la Paix,  qui vient souligner notre travail réalisé toutes ces années pour l’adoption à l’Assemblée générale de l’ONU, le 7 juillet 2017,  du Traité d’interdiction des armes nucléaires.
Un signal fort pour renforcer la sécurité internationale à l’heure de la crise nord-coréenne,  ou l’accord avec l’Iran peut-être remise en cause et ou les puissances nucléaires repensent leurs stratégie de dissuasion« .

icanICAN est une Campagne internationale qui à travers plus de 100 Etats et de 460 ONG – donc des centaines de personnes à travers le monde – à mis en œuvre depuis 2007 un large travail de réflexion et de prise de conscience des conséquences humanitaires catastrophiques des armes nucléaires en cas d’emploi, d’usage par erreur ou par accident. ICAN France, branche française de cette Campagne, se félicite de recevoir ce prix qui honore le travail de chacun de ses membres« 








Source

 http://icanfrance.org/ican-laureat-du-prix-nobel-de-la-paix/






Emeraude Journal Infos -  Photos Patrick Desjardins ©  – Tous droits réservés

 Une Reproduction même partielle est strictement interdite.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté le: Reportages