Dick Rivers : une Légende du Rock disparaît


Dick Rivers  : une Légende du Rock disparaît


Dick Rivers  « Légende du Rock »

meurt le jour de son anniversaire


D 35Né près de Nice, Hervé Forneri   se passionne très tôt pour le rock et les Etats-Unis


Il fonde le groupe Les Chats Sauvages à l’âge de 15 ans et devient Dick Rivers, en référence au personnage interprété par son idole dans le film « Loving you« 

Admirateur inconditionnel d’Elvis Presley, Vince Taylor, Johnny Cash et Gene Vincent, il est, avec Eddy Mitchell et Johnny Hallyday, un de ceux qui ont introduit le rock’n’roll en France.

Les Chats Sauvages est un groupe de rock français, apparu en mai 1961, qui connaît d’emblée un succès national avec des disques enregistrés pour la firme Pathé Marconi.

Sa carrière sous contrat va durer trois ans, de mai 1961 à mai 1964. Il sera le principal concurrent des Chaussettes Noires, Claude Moine, alias Eddy Mitchell


D 11 Le départ de Dick Rivers, l’été 1962, remplacé par Mike Shannon, affecte la popularité du groupe, qui n’en poursuit pas moins sa carrière, la ponctuant de deux importants succès, avec la chanson Derniers baisers en octobre 1962, reprise avec succès par Nancy Holloway, et C. Jérôme en 1986, puis par Laurent Voulzy en 2006, et Obsession, dans leur dernier 45 tours, en mai 1964.

Les Chats Sauvages cessent leur activité artistique en Aout 1964


Dick Rivers fête ses 50 ans de carrière en Mai 2011

et sort pour cette occasion un album et livre au titre en toute simplicité : Mister D

Comme un clin d’œil à Halloween, cette fête si célèbre aux États-Unis

Mister D est sorti le 31 octobre 2011

 Parallèlement, le livre Mister D est sorti en librairie,

les confessions de Dick Rivers recueillies par la journaliste Sam Bennet.

 Ce livre confession est un recueil de pensées et d’idées de Dick, il chante comme il se confesse, sans détour ni langue de bois. Cet album est un retour aux sources pour Dick Rivers, les textes sont signés Jean Fauque, souvenir et fidélité de la belle et longue aventure commune vécue entre Alain Baschung et Dick Rivers dans les seventies

Mister D transmet cet amour de l’Amérique qui a toujours accompagné Dick Rivers depuis ses débuts  il a lui même déclaré «  Elvis était mon dieu ».

« …A l’instar d’un road movie sur la route 66, Mister D est une bouffée d’air, un album où la présence d’Olivier le Baron est aussi essentielle que l’opus est surprenant…. »

« On the road again » .

Dick Rivers  est né le 24 avril 1945 et meurt le 24 avril 2019 à Nice, sa ville natale. 

Au cours de ses cinquante-cinq ans de carrière, il a enregistré 33 albums studio et 3 albums live


Dik-Y« …Dick fût un merveilleux homme de radio sur RMC, c’est un formidable showman qui n’a rien a envier a ses contemporains , il a a son actif une brochette de tubes colossaux - Marylou, Maman n’aime pas ma musique, Nice baie des Anges, il a sauvé le meilleur label de rock que la France ait connu, New Rose et surtout , il a réussit, mieux que quiconque à transmettre et mettre en musique son amour d’une Amérique de légende qui ne cesse de faire fantasmer.

Ce qui n’est pas rien pour un homme du Sud... » Sources : Blue Line. productions

Pour Beaucoup, la «Nostalgie» d’une Époqued’ un Retour à l’Adolescence …


« On the road again » .




Sources :

Blue Line. productions

https://fr.wikipedia.org/wiki/Dick_Rivers







Emeraude Journal Infos -

Photos Patrick Desjardins ©  – Tous droits réservés

 Une Reproduction même partielle est strictement interdite

Posté le: Faits divers, Reportages