Guingamp : Côtes d’Armor – Opération de Contrôles Routiers


Guingamp : Côtes d’Armor – Opération de Contrôles Routiers


Guingamp -  Côtes d’Armor 

Opération de Contrôles Routiers

Rond-Point de Kerhollo – Saint-Agathon



Controles-13-02---EDRSLe Capitaine Bruno Raimon Commandant  l’ EDSR

Le Capitaine Jean-Pierre Nicolas adjoint au Commandant d’EDSR

Un Escadron Départemental de Sécurité Routière est une unité de la Gendarmerie nationale française dont la mission principale est la lutte contre l’insécurité routière.

Chacun des groupements de gendarmerie départementale de France métropolitaine comporte un EDSR qui regroupe toutes les unités routières ou autoroutières du département.

De plus, il existe quatre EDSR dans les départements d’outre-mer.
Les EDSR peuvent mettre leurs capacités particulières en renfort ou appui des unités de la gendarmerie 


Controles-13-02---2La lutte contre l’insécurité routière est l’une des priorités gouvernementales et un enjeu majeur pour le département des Côtes d’Armor.
La vitesse excessive, la conduite sous l’emprise d’alcool et de stupéfiants demeurent les causes principales des accidents mortels.
A l’occasion des vacances de février et de l’affluence prévisible sur les routes du département,  les usagers de la route doivent redoubler de vigilance


Controles-13-02---4Cette opération vise notamment à traquer les mauvais comportements routiers


Cont-1---Sà lutter contre la consommation d’alcool et de produits stupéfiants 

et contre les vitesses excessives


Controles--Sous-Prefete-2Dominique Laurent  Sous-Préfète de l’arrondissement de Guingamp

Le  Lieutenant-colonel Yann Renard commandant de la compagnie de gendarmerie de Guingamp


Dominique-Laurent - Philippe Le Goff -Maire-Ghuingamparchives                         Dominique Laurent a pris ses fonctions le 27 août 2018

Elle a succédé à Frédéric Lavigne, qui est, depuis, secrétaire général de la préfecture de Bastia.

Philippe Le Goff, maire de Guingamp


Controles-13-02---SubstitutAntoine Bouriaud  Substitut du Procureur de la République arrive sur le dispositif


Controles-13-02--Sous-PrefeDominique Laurent  s’entretient avec le  Capitaine Bruno Raimon Commandant  l’ EDSR.

32 militaires de la Brigade de Gendarmerie de Guingamp

appuyés par des renforts de la communauté de Brigades de gendarmerie de Bégard-Pontrieux

et de l’EDSR des Cotes d’Armor

ont été mobilisés sur tous les axes conduisant à l’agglomération


Controles-13-02---6Un autre comportement irréfléchi, « Sport National » que sont les « Appels de phare » qui sont pratiqués afin de signaler la présence des gendarmes, en effet, ces signalements peuvent perturber gravement le travail des Forces de l’Ordre quand, par exemple, il y a une Alerte Enlèvement ou un Vol à main armé, aussi il y aura un déploiement important de gendarmes qui ne sont absolument pas présents pour effectuer des contrôles de routine,

mais pour rechercher des criminels auteurs présumés de tels ou tels faits, ou de terroristes.

Ces comportements peuvent être plus que contre productifs, et se révéler être une forme de complicité dans le sens où cela peut favoriser la fuite de personnes recherchées par les Forces de l’Ordre dans un contexte qui n’a aucun lien avec la Sécurité Routière


Controles-13-02---7Le mois de janvier 2020 enregistre 40 accidents corporels soit 12 blessés de plus que l’an dernier
50 blessés soit 16 de plus qu’en janvier 2019
Neuf personnes tuées sur la route lors de ces premières semaines de 2020 :

sept automobilistes, un motard et un piéton


Controles-13-02---3

Concernant le dépistage d’alcoolémie, il convient de rappeler qu’il est interdit de conduire avec un taux d’alcool dans le sang égal ou supérieur à 0,5 gramme,  ou 0,2 gramme dans le cas d’un permis probatoire


Taux d’alcool égal ou supérieur à 0,8 g par litre de sang


Conduire avec un taux d’alcool égal ou supérieur à 0,8 gramme par litre de sang, même en l’absence de tout signe d’ivresse, constitue un délit.

Il entraîne des sanctions immédiates infligées par les forces de l’ordre et par le Préfet, puis des sanctions judiciaires, c’est-à-dire infligées par un tribunal.

Un agent des forces de police ou de gendarmerie peut retenir immédiatement, et pour 72 heures maximum, le permis de conduire d’un conducteur :

si son taux d’alcool dans le sang est d’au moins 0,8 gramme par litre, ou s’il est manifestement en état d’ivresse - 6 points sont retirés du permis de conduire.

Si l’automobiliste ne peut pas être remplacé par un passager, la voiture est immobilisée.

En fonction des résultats de l’analyse de sang, le permis peut être suspendu administrativement , c’est-à-direpar le Préfet, pendant 6 mois maximum.

Cette sanction administrative ne peut pas faire l’objet d’aménagement tel que l’application de la suspension en dehors des heures de travail



Le créneau le plus accidentogène est dans l’après-midi entre 12 heures et 18 heures

le plus souvent sur des trajets connus :Bilan-8

travail, domicile, loisirs,

sur routes départementales,

70 % des accidents mortels sur RD.

La journée qui concentre le plus d’accidents sur 5 ans est le vendredi

L’excès de confiance sur les trajets connus conduisent les usagers à un relâchement de la vigilance :

clignotants, angles morts, distances de sécurité, une vitesse excessive,

le non respect des priorités et l’usage du téléphone au volant.
Par vents forts, il faut augmenter ses distances se sécurité et réduire sa vitesse







        Sources :

Service de communication interministériel

de la Préfecture des Côtes d’Armor







Emeraude Journal Infos – Photos Patrick Desjardins © – Tous droits réservés

Une Reproduction même partielle est strictement interdit

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté le: Reportages